La zone euro sur les nerfs, sous le coup de S&P et de la Grèce

Une nouvelle semaine de tourmente s'ouvre pour la zone euro après la dégradation coup de massue vendredi de neuf de ses membres par S&P. La France, notamment, devra passer jeudi prochain un test crucial auprès des marchés sur lesquels pèse aussi le spectre renaissant d'une faillite de la Grèce.La réouverture lundi des places financières dira si les investisseurs ont digéré le tir groupé de Standard and Poor's (S&P). L'impact de sa décision, déjà anticipée, est apparu limité vendredi sur les bourses européennes et à Wall Street, qui n'ont clôturé qu'en petite baisse. /SERVICE


Actualisé le