Le fabricant de cigarettes Philip Morris fête ses 50 ans en Suisse

Le fabricant de cigarettes Philip Morris International célèbre de jeudi à samedi ses 50 ans de présence en Suisse. La société américaine, ancrée à Neuchâtel depuis 1964, emploie plus de 3000 collaborateurs et constitue le plus gros contribuable de la capitale cantonale.

La première pierre de l'implantation helvétique est posée en 1963, lorsque le cigarettier rachète l'entreprise familiale des Fabriques de tabac réunies (FTR). Cette dernière avait commencé dès 1957 à produire sous licence les cigarettes Marlboro, marque-phare de Philip Morris, écrit le groupe jeudi.

L'usine de Neuchâtel devient la plus importante du géant en dehors des Etats-Unis. Elle s'impose comme une référence où viendront se former les employés des futures fabriques à travers le monde, poursuit Philip Morris (PMI).

Aussi à Lausanne

Le développement du site neuchâtelois, ainsi que de celui de Lausanne, s'accélère via d'importants investissements. Rien que dans son centre international de la Recherche et Développement, l'entreprise investit quelque 700 millions de francs depuis 2008.

L'impact économique annuel du groupe en Suisse se chiffre à plus de 1,4 milliard de francs, notamment pour les ressources humaines, ainsi que pour les achats de biens et services. S'y ajoute environ un milliard en impôts sur le tabac, détaille la société.

Philip Morris agit dans les domaines caritatifs, sociaux et culturels, comme par exemple en faveur de Caritas Neuchâtel, des Cartons du coeur Vaud et Neuchâtel, de la Croix-Rouge vaudoise, de divers musées ou encore de la fête des vendanges à Neuchâtel. Plus d'une vingtaine de postes sont en outre consacrés, au sein même de l'usine, aux ateliers protégés de l'association Alfaset.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus