Le nombre de multimillionnaires atteint un nouveau record

Le nombre de multimillionnaires a atteint un nouveau record au cours de l'année 2014, avec 211'275 individus recensés dans le monde à fin juin, dont 6635 en Suisse. La fortune globale cumulée se chiffre à près de 30'000 milliards de dollars (29'000 milliards de francs).

En comparaison annuelle, la communauté des ultra-riches (plus de 30 millions de francs) s'est étoffée de 6% et leur patrimoine de 7%, a indiqué mercredi la société Wealth-X, basée à Singapour, dans une étude publiée en partenariat avec UBS. Au cours des cinq prochaines années, ce groupe devrait augmenter jusqu'à 250'000 personnes.

L'Europe ne domine plus le classement mais connaît elle aussi un pic. Entre juillet 2013 et juin 2014, le Vieux-Continent dénombre 3755 multimillionnaires supplémentaires, soit au total 61'820 individus. Leur richesse cumulée s'est hissée de 8,9% en douze mois à 8355 milliards de dollars.

L'Amérique du Nord a retrouvé la tête du palmarès en 2014, avec 74'865 très grosses fortunes et plus de 10'000 milliards d'avoirs. Les Etats-Unis demeurent le pays avec le plus de Crésus, soit plus de 69'560. La Chine, en comparaison, arrive au 5e rang, avec 11'070 ultra-riches, sur un total de plus de 46'600 en Asie.

La Suisse troisième en Europe

La Suisse est le troisième pays européen abritant la plus grosse population de multimillionnaires, derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni. Sur le sol helvétique, plus de 6600 personnes détenaient 30 millions de dollars d'actifs ou plus, selon la définition de l'enquête. L'Allemagne en comptait quelque 19'000, le Royaume-Uni 11'500.

Les autres continents ou régions progressent eux aussi. L'Amérique latine et les Caraïbes ont connu une reprise en 2014, avec un gain de 4,6% d'ultra-riches et de 5,5% d'avoirs. C'est cependant au Moyen-Orient (+12,7% individus) et en Afrique (+8,3%) que la croissance a été la plus forte, malgré les crises géopolitiques.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus