Le nucléaire a toute la confiance des Suisses, selon un sondage

Alors que le Conseil national discute cette semaine de la sortie de l'énergie nucléaire, les Suisses réaffirment leur confiance dans les centrales atomiques. Plus des trois quarts d'entre eux aimeraient que soit organisée une votation sur la sortie du nucléaire et le tournant énergétique, selon un sondage annuel.

Cette proportion en faveur d'une consultation populaire est stable par rapport à l'an dernier, soit 77,5% contre 78% en 2013, d'après les résultats d'un sondage réalisé en octobre auprès de 2200 personnes des trois régions linguistiques par l'institut d'étude de marché Demoscope sur mandat de swissnuclear, la faîtière des exploitants de centrales. La marge d'erreur est de plus ou moins 2%, précise swissnuclear mercredi dans un communiqué.

Dans l'ensemble de cette étude réalisée pour la quinzième année consécutive, on peut observer une attitude positive vis-à-vis de l'énergie nucléaire, ajoute l'organisation. La position des Suisses varie en outre peu d'une année à l'autre.

Ainsi, alors que 64,3% des personnes sondées estimaient l'an dernier que les cinq centrales nucléaires existantes étaient nécessaires pour l'approvisionnement en électricité, elles étaient 63,5% de cet avis en octobre dernier.

Convaincus de la sécurité

Les Suisses sont cette année 77,6% à se dire convaincus de la sécurité des centrales helvétiques, contre 75% en 2013. Un taux qui a continuellement augmenté ces dernières années, souligne swissnuclear.

Forts de cette conviction, les Suisses refusent clairement les débats politiques sur la limitation de la durée d'exploitation. Ainsi 70%, contre 68% en 2013, jugent que les centrales nucléaires doivent continuer à fonctionner tant qu'elles présentent toutes les garanties nécessaires. Ce n'est selon eux pas à la politique de fixer une durée de vie à ces installations.

swissnuclear est la section de l'énergie nucléaire de l'organisation swisselectric, composée des exploitants Alpiq, Axpo, BKW et CKW. Selon ses propres indications, cette organisation s’engage en faveur de l’exploitation sûre et économique des centrales nucléaires suisses.

/ATS


Actualisé le