Le patron de Coop table sur des résultats au niveau de l'an passé

Le patron de Coop se dit satisfait de la marche des affaires du détaillant bâlois. Dans un entretien publié par la "SonntagsZeitung", Joos Sutter annonce des recettes légèrement supérieures à celles de l'an passé, en dépit du manque d'impulsions conjoncturelles.

Sauf imprévus, Joos Sutter escompte atteindre le niveau de l'année précédente et gagner de nouvelles parts de marché, déclare-t-il. Les ventes en ligne devraient même présenter une croissance à deux chiffres, selon le patron.

Alors que la progression du secteur alimentaire se montre jusqu'ici un peu plus forte, le secteur non-alimentaire connaît davantage de difficulté. Les ventes du segment des produits bio devraient quant à elles atteindre le milliard de francs à la fin de l'année, selon Joos Sutter.

Pour mémoire, en 2012, Coop a généré un chiffre d'affaires en progrès de 0,3% sur un an à 27,8 milliards de francs en dépit d'un marché saturé et de la forte pression sur les prix. Le détaillant rhénan a dégagé un bénéfice net rehaussé de 4,6% à 452 millions.

Pour Joos Sutter, le tourisme d'achat devrait se poursuivre à un niveau élevé, même avec un franc quelque peu affaibli. "De nombreux consommateurs se sont habitués à faire leurs achats à l'étranger. On ne rompt pas si facilement avec les habitudes", estime le directeur.

Pour mémoire, l'an dernier, les Suisses ont dépensé près de 9 milliards de francs à l'étranger, dont 4,5 milliards pour le seul tourisme d'achat aux frontières. Le patron de Coop s'attend à ce que cet important volume soit maintenu, voire même dépassé.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus