Le peuple votera le 24 novembre sur l'augmentation de la vignette

Le peuple votera le 24 novembre sur l'augmentation du prix de la vignette autoroutière de 40 à 100 francs à partir de 2015. Emmené par l'UDC, le comité référendaire de droite a déposé mercredi auprès de la Chancellerie fédérale 105'822 signatures validées par les communes.

Pour les référendaires, pas question d'accepter la multiplication constante de taxes sur le dos des automobilistes et des motocyclistes. La Confédération encaisse annuellement 9,5 milliards de francs, mais 70% sont détournés, surtout au profit de la caisse fédérale et des transports publics, dénoncent-ils.

"Le trafic individuel n'est pas une vache à lait !" Renchérir la vignette de 150% coûterait très cher aux PME, qui ne manqueront pas de répercuter les frais sur les consommateurs, avertit le comité.

Les étrangers seraient en outre injustement favorisés. Ceux qui traversent la Suisse pourront acquérir une vignette de 40 francs valable deux mois alors que les citoyens utilisant très peu l'autoroute devront acheter une vignette à 100 francs.

Combat parallèle de l'ATE

Issus des rangs de l'UDC et de la Lega, les référendaires sont soutenus par l'Union suisse des arts et métiers et le Touring Club Suisse. L'Association transports et environnement (ATE) combat elle aussi la vignette à 100 francs, mais par crainte d'un développement des autoroutes. Elle déposera son petit lot de signatures vendredi.

La première augmentation du prix du sésame autoroutier depuis 20 ans s'inscrit dans le nouvel arrêté sur le réseau des routes nationales. Ce projet adopté par les Chambres fédérales le 22 mars vise à rendre la Confédération propriétaire de 400 km de routes supplémentaires.

Les nouvelles recettes, environ 305 millions de francs, sont destinées à l'exploitation, à l'entretien et à l'aménagement des tronçons qui seront ajoutés au réseau, comme le contournement de Morges (VD). Berne reprendrait aussi l'aménagement de celui du Locle (NE) et de La Chaux-de-Fonds (NE).

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes