Le président de Chypre veut jeudi un "plan B"

Le président de Chypre présentera jeudi aux partis politiques un "plan B" pour empêcher une faillite de l'île après le rejet par le Parlement d'une taxe sur les dépôts bancaires. Les bailleurs de fonds européens sont prêts à donner une seconde chance au pays, alors que Moscou se fâche.Selon la chaîne publique de la télévision chypriote, les propositions du président ont fait mercredi l'objet de discussions au sein du gouvernement. Le président Nicos Anastasiades doit "présenter un Plan B aux dirigeants des partis demain (jeudi) au palais présidentiel", encore de même source. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes