Le président de Leclanché Rolf Eckrodt démissionne

Le président du conseil d'administration du fabricant vaudois de cellules lithium-ion Leclanché, Rolf Eckrodt, démissionne. La firme a expliqué mercredi soir dans un communiqué sa décision par des raisons de santé.

M. Eckrodt a occupé la présidence de Leclanché depuis 2010. Son départ est agendé au 31 juillet et un intérim sera assuré par un autre membre du conseil d'administration, Stefan Müller, jusqu'à l'élection d'un successeur.

Leclanché est en difficulté financière depuis plusieurs années. L'entreprise qui occupe 120 personnes en Suisse et sur son site de production allemand de Willstätt a bouclé 2012 sur une perte nette de 15,2 millions de francs, après déjà une perte de 11,6 millions l'année précédente.

Au premier semestre de cette année, la société vaudoise accuse des ventes en repli de 13,5% sur un an, à 7,3 millions de francs. Elle est toutefois parvenue à décrocher un contrat de prêt convertible de 17 millions de francs avec l'américain Precept Fund Management.

Pour l'ensemble de l'année, et à condition de poursuivre son plan de redressement, la société prévoit une perte d'exploitation (EBITDA) inférieure à 10 millions, contre 12,9 millions en 2012. La firme s'attend à atteindre le seuil de rentabilité en 2015, avait-elle indiqué il y a deux semaines lors de l'annonce de résultats semestriels partiels.

/SERVICE


Actualisé le