Le président finlandais reçu avec les honneurs

Accompagné de son épouse Jenni Haukio, le président finlandais Sauli Niinistö a été reçu mardi après-midi sur la Place fédérale par le Conseil fédéral in corpore. Il a appelé la Finlande et la Suisse à resserrer leurs liens pour mieux relever les challenges futurs, notamment dans les domaines de la recherche et de l'innovation.

Sauli Niinistö et sa femme sont arrivés devant le Palais fédéral aux côtés du président de la Confédération Ueli Maurer et de sa fille Sidonia. Les délégations suisse et finlandaise ont écouté leurs hymnes nationaux, sous les yeux de quelque 300 curieux amassés autour de la place.

Le dirigeant finlandais a ensuite passé en revue les troupes, accompagné par Ueli Maurer. Après avoir reçu les honneurs militaires, les hôtes scandinaves ont gagné la Salle des pas perdus du Palais fédéral, escortés par les membres du gouvernement helvétique.

Une histoire commune

Dans leurs discours, les présidents des deux pays ont rappelé les liens historiques unissant la Finlande et la Suisse. Tous deux ont souligné que la Suisse avait été l'un des premiers pays à reconnaître, en janvier 1918, l'indépendance de la Finlande, proclamée un mois plus tôt.

Ueli Maurer a loué la résistance finlandaise contre l'Union soviétique au cours de la Seconde Guerre mondiale, "qui montre comment une petite nation peut défendre sa liberté contre un ennemi très puissant". De son côté, Sauli Niinistö a rappelé l'aide humanitaire apportée dans son pays par la Suisse durant cette période, "ce que nous n'oublierons jamais".

Un partenariat renforcé

Le président de la Confédération a mis l'accent sur la neutralité, valeur selon lui partagée par les deux pays: "Nous ne sommes pas membres d'une alliance militaire, nous sommes neutres en politique, nous sommes différents, particuliers, et c'est pour cela que nous sommes crédibles", a-t-il déclaré, qualifiant la Suisse et la Finlande de "républiques soeurs".

Les deux pays figurent parmi les économies les plus compétitives, ont souligné les deux présidents. "Nous sommes semblables et proches", a affirmé le président finlandais: "Nous devons coopérer pour relever les challenges futurs, notamment dans la recherche et l'innovation, les technologies vertes, les synergies entre firmes des deux pays, mais aussi dans la prévention de conflits."

Les relations entre la Suisse et la Finlande "se sont malheureusement affaiblies depuis l'entrée de la Finlande dans l'Union européenne en 1995", a relevé Sauli Niinistö. Il faut à présent changer cela et mettre en place "un partenariat nouveau, orienté vers le futur".

Le chef d'Etat finlandais, arrivé à bord d'un avion de ligne, avait été accueilli auparavant sur le tarmac de l'aéroport de Zurich par le président de la Confédération.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus