Le régulateur japonais déplore la négligence de Tepco

Trois jours après l'annonce d'une fuite de 300 tonnes d'eau fortement radioactive à Fukushima, l'autorité de sûreté nucléaire japonaise a accusé vendredi l'exploitant de la centrale accidentée de négligence dans la surveillance des réservoirs de stockage de l'eau contaminée. Elle s'est dite préoccupée par l'éventualité de nouvelles fuites.

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) n'a pas non plus conservé de traces des inspections de ces réservoirs, a regretté un responsable de l'Autorité de régulation nucléaire (NRA), Toyoshi Fuketa, lors d'une conférence de presse organisée dans le village d'Hirono à l'issue d'une visite sur le site de Fukushima-Daiichi.

"A la base, pour une installation possédant ce genre d'eau radioactive, ils n'ont pas pris les mesures qui auraient prévenu le risque de fuites éventuelles", a dit Toyoshi Fuketa.

"Pour couronner le tout, et c'est une impression que j'avais avant cette visite, je ne peux pas m'empêcher de dire que les inspections ont été négligentes."

Gravité relevée

L'autorité de sûreté nucléaire japonaise a relevé mercredi de 1 à 3 sur l'échelle internationale de classement des événements nucléaires, qui en compte 7, la gravité de la dernière fuite d'eau radioactive signalée à Fukushima-Daiichi, la cinquième et la plus importante des fuites signalées sur ce type de réservoir de stockage.

Le régulateur japonais s'est dit préoccupé par l'éventualité de nouvelles fuites dans d'autres réservoirs et a estimé que la gestion de la crise dépassait en partie Tepco.

Trois cent cinquante réservoirs ont été installés sur le site de Fukushima afin d'entreposer l'eau utilisée pour refroidir les barres de combustible qui ont fusionné dans trois des six réacteurs de la centrale lors de la catastrophe du 11 mars 2011. Mais l'opérateur, qui a reconnu pour la première fois en août des fuites d'eau radioactive dans l'océan Pacifique, manque de place désormais pour en installer d'autres.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus