Le tourisme suisse demande une aide de l'Etat face au franc fort

La Fédération suisse du tourisme (FST) réclame des mesures rapides pour soulager la branche touristique, mise sous pression par le franc fort. Elle ne se satisfait pas du premier paquet de décisions annoncé mercredi par le Conseil fédéral."Nous ne voulons pas de cadeaux", a lancé jeudi le président Dominique de Buman à l'assemblée générale de la FST réunie dans un hôtel veveysan. "Notre branche traverse une période critique. Dans cet hôtel, le taux d'occupation, habituellement de 70%, a chuté à 40%. Le recul est là. C'est une réalité", a-t-il relevé. /SERVICE


Actualisé le