Le train Arica-La Paz fête un centenaire désenchanté

Cent ans après sa construction, le chemin de fer Arica-La Paz reste une prouesse d'ingénierie largement inutilisée. La ligne de 440 km reliant le Pacifique à la Cordillère des Andes fête ce siècle malgré des tensions diplomatiques entre le Chili et la Bolivie.Le mois dernier, devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye, la Bolivie a déposé une plainte contre le Chili pour récupérer l'accès à l'océan Pacifique, perdu il y a plus de 130 ans. Le président chilien Sebastian Piñera a tenu a faire lundi une partie du trajet sur les quelque 200 km réhabilités côté chilien. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus