Les CFF veulent construire 3000 à 4000 logements d'ici 10 ans

La division Immobilier des CFF veut construire 3000 à 4000 logements ces dix prochaines années. Un investissement devisé à 500 ou 600 millions de francs par année. Les bénéfices réalisés permettront aux CFF de continuer à financer leurs infrastructures à hauteur de 150 millions de francs par an, dévoile Jürg Stöckli, directeur de CFF Immobilier.

"Les CFF sont le deuxième plus grand propriétaire immobilier de Suisse derrière l'armée", rappelle samedi M. Stöckli dans une interview aux quotidiens "24heures" et la "Tribune de Genève".

Avec le développement des villes ces dix dernières années, les gares et leurs surfaces alentour se sont retrouvées au centre. "Il est donc devenu toujours plus attractif de les transformer en nouveaux quartiers."

Bâtiments lucratifs

Aujourd'hui, 4% du chiffre d'affaires annuel des CFF provient des loyers d'habitations. "Notre objectif est d'augmenter la part provenant de la location d'appartements entre 11 et 15% du total de nos recettes", déclare Jürg Stöckli.

Et de citer les projets d'immobilier les plus importants en cours ou à venir: l'Europaalle à Zurich, devisé à 1,3 milliard de francs, le Pont-Rouge à la Praille de Genève pour 650 millions, le quartier "Morges Gare Sud" (180 millions) ou encore celui des Eaux-Vives à Genève (130 millions).

L'ex-régie fédérale n'est pas forcée de construire des logements sociaux. Interrogé à ce sujet, le directeur de CFF Immobilier rappelle que "les CFF louent déjà 1000 appartements à prix avantageux, et soutiennent 37 coopératives totalisant 1700 logements."

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus