Les bénéfices annuels et trimestriels de Microsoft déçoivent

Le géant américain des logiciels Microsoft a déçu avec ses bénéfices annuels et trimestriels. Le groupe a passé une lourde charge liée à sa tablette Surface et pâtit toujours de la chute des ventes de PC.

Sur l'ensemble de l'exercice décalé 2012/2013, le bénéfice ressort à 21,9 milliards de dollars, soit 2,61 dollars par action, alors que les analystes tablaient sur 2,75 dollars.

Le chiffre d'affaires annuel du groupe de Redmond, dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis), a progressé de 5,3% à 77,8 milliards de dollars, moins que ne l'espéraient les analystes (78,7 milliards).

L'action chutait de 5% à 33,60 dollars lors des échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle.

4e trimestre positif

Au quatrième trimestre, le groupe est repassé dans le positif avec un bénéfice net de 5,0 milliards de dollars, soit 52 cents hors éléments exceptionnels. Mais les analystes anticipaient en moyenne 75 cents.

Ce bénéfice comprend une charge de 900 millions de dollars en raison d'un "ajustement des inventaires de Surface RT", la tablette de Microsoft qui connaît un succès commercial mitigé.

Microsoft a notamment annoncé lundi une baisse de 30% du prix de base de la Surface en réaction à des chiffres de ventes médiocres.

Microsoft a lancé sa tablette l'an dernier mais une récente étude de la firme IDC a estimé que le géant informatique n'en avait vendu que 900'000 durant le premier trimestre 2013, sur un marché global de 49 millions d'unités.

Ventes en hausse

En outre, les résultats du quatrième trimestre "pâtissent du recul des ventes de PC", a noté le groupe, même s'il continue "à voir une forte demande pour nos produits d'entreprise et d'informatique dématérialisée".

Le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 10,6% à 19,9 milliards de dollars, également inférieur aux prévisions de Wall Street (20,73 milliards de dollars).

"Nos nouveaux produits et le réalignement stratégique que nous avons annoncé la semaine dernière nous positionnent bien pour notre réussite à long terme", a affirmé Steve Ballmer, directeur général de Microsoft.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus