Les comptes de Swatch Group largement acceptés

Les comptes 2012 de Swatch Group ont été approuvés pratiquement à l'unanimité mercredi à Bienne lors de l'assemblée générale par les 2657 actionnaires présents. Les administrateurs actuels ont été réélus en bloc et pour une période de trois ans à une très forte majorité. Par ailleurs, la rémunération totale de l'ensemble de la direction générale a été moins importante l'an dernier qu'en 2011.

Elle s'est montée à près de 31,6 millions de francs, contre près de 34 millions un an plus tôt. Le salaire du CEO, Nick Hayek, est en hausse mais sa rémunération totale est en baisse. Il a touché au total 6,26 millions de francs en 2012, contre 6,36 millions un an plus tôt.

Bonus similaire

Son intéressement au capital a fortement baissé mais son salaire a progressé. Il s'est élevé à 1,53 million, contre 1,49 million en 2011, selon les informations tirées du rapport de gestion. Le bonus est resté pratiquement le même à 3,2 millions. En plus de sa rémunération en tant que président de la direction générale, Nick Hayek a reçu 125'430 francs en tant que membre du conseil d'administration.

Présidente du conseil d'administration, sa soeur Nayla Hayek a touché près de 3,8 millions de francs l'an dernier, contre 3,88 millions en 2011. Cette baisse est liée uniquement au recul des autres rémunérations (prestations de prévoyance et options), car la rémunération de base (199'230 francs) est en hausse.

Dominique Biedermann, directeur de la Fondation Ethos, a déclaré à l'ats que c'était "une rémunération généreuse" pour la présidence d'un conseil d'administration. Il s'agit même d'une des plus élevées des entreprises cotées au SMI pour une telle fonction. L'ensemble du conseil d'administration a reçu 4,43 millions en 2012, contre 4,46 millions un an plus tôt.

Proposition balayée

Bernard Lehmann, au nom d'un petit actionnaire, a demandé à l'assemblée d'élire séparément chaque membre du conseil d'administration. Cette proposition a été balayée et les administrateurs ont été très largement réélus.

Répondant à un petit actionnaire s'interrogeant sur l'avenir du groupe, Nayla Hayek, présidente du conseil d'administration, a déclaré que Swatch Group continuait à faire de grands investissements et pas seulement en Asie, notamment aussi en Amérique.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus