Les travailleurs du bâtiment veulent une augmentation

La branche de la construction a battu le pavé vendredi. Plus de 130 travailleurs du secteur ont manifesté à Delémont et une centaine d'autres à La Tène (NE). Comme annoncé la semaine passée déjà devant les médias, ils exigent une hausse salariale mensuelle de 150 francs l'an prochain.

Unia, dans le Jura, prévient: "Aujourd'hui, les ouvriers de la construction ont lancé un signal fort: ils sont prêts à lutter pour une juste augmentation de salaire". Alors que les entreprises de maçonnerie réalisent "de gros profits", "les salaires des ouvriers ont pratiquement stagné", argue dans un communiqué le syndicat.

Dans le Jura, comme à Neuchâtel, les employés déplorent des heures supplémentaires et un stress "devenant la règle". En conséquence, les Neuchâtelois demandent, en sus d'une augmentation salariale, un droit à trois semaines de vacances consécutives en été pour "reprendre des forces" et "retrouver leur famille, souvent à l'étranger". Ces mobilisations ne sont qu'un prélude à un mouvement national qui s'étendra à travers l'ensemble de la Suisse au cours des semaines à venir.

/ATS


Actualisé le