Libre circulation: mesures d'accompagnement renforcées au National

Les entrepreneurs du secteur de la construction faisant appel à des sous-traitants suisses ou européens ne pourront plus se défiler. Après le Conseil des Etats, le National a décidé mercredi qu'ils devront se porter garants pour les conditions de travail pratiquées par leurs partenaires.L'introduction du principe de la responsabilité solidaire dans les mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes avec l'UE a été adoptée par 115 voix contre 74. La droite dure et économique a combattu en vain cette mesure portée à bout de bras par les syndicats. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes