Ligne du Simplon: trains à deux étages prévus dans cinq ans

Les trains à deux étages devraient circuler sur la ligne du Simplon entre Lausanne et Viège (VS) dans cinq ans. Entre Genève et Brigue, une cadence à la demi-heure est prévue après le réaménagement de la gare de Lausanne en 2025.

La modernisation du matériel roulant est un des premiers buts du canton du Valais, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse le chef du département cantonal des transports Jacques Melly. Un premier crédit de 29 millions de francs a été voté par le Grand Conseil pour lancer les premières études.

Un nouveau crédit cadre sera demandé l'an prochain, a indiqué M. Melly. Il s'agira alors de mener à bien les travaux de modernisation de la ligne. Plusieurs tunnels et ouvrages d'art doivent être adaptés au gabarit des trains à deux étages.

Trafic régional choyé

Le trafic régional bénéficiera aussi d'un coup de pouce financier important. Un montant de 157 millions de francs a été débloqué par la Confédération pour la période 2013-2016. Sur ce total, le canton prendra à sa charge 61,5 millions de francs.

Ce montant servira à la modernisation des infrastructures, notamment le tunnel de la Furka à qui est octroyée la part du lion avec 54 millions de francs. L'assainissement de la voie entre Martigny et Orsières coûtera six millions.

Un programme de renouvellement de la flotte du Matterhorn Gothard Bahn est lancé. Les autres compagnies régionales doivent également remplacer ou compléter des rames ou des locomotives. Le montant alloué couvre 125 projets de modernisation.

Au final, l'offre de transports sera améliorée. Le RER valaisan mis en service à fin 2012 affiche déjà une augmentation de 15% de la fréquentation grâce à une cadence de 30 minutes. La même cadence sera progressivement appliquée à l'ensemble du réseau régional, au moins en période de pointe.

Le Valais souhaite aussi que le programme d'accroissement de la capacité du tunnel du Lötschberg soit réactualisé, a dit M. Melly. L'équipement du tube entre Ferden et Mitholz annoncé par la Confédération est un signal positif. Le conseiller d'Etat valaisan espère que le peuple soutiendra ce projet de financement des infrastructures ferroviaires qui lui sera soumis le 9 février 2014.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes