Moissons moins importantes mais de qualité dans le canton de Vaud

Les moissons battent leur plein dans le canton de Vaud, avec environ deux semaines de retard. Les récoltes de blé, d'orge et de colza ne sont pas aussi catastrophiques que le laissait craindre le printemps très pluvieux. Les quantités sont plus faibles, mais la qualité semble au rendez-vous.

Le blé a été déjà récolté en plaine. Les moissons continuent sur les parcelles plus hautes. Une partie du colza et le seigle doivent encore être ramassés.

Les rendements du blé varient selon les régions. Ils oscillent entre 30 et 50 kilos l'are contre 60 à 80 kilos l'are habituellement, a précisé lundi à l'ats Emilia Vorlet, conseillère chez ProConseil à Moudon (VD).

La qualité est en revanche plutôt bonne. Le poids à l'hectolitre est assez haut, il y a peu de petits grains, relève Mme Vorlet. Il y a moins de grains sur les épis, en raison du froid au moment de la floraison.

Orge et colza

Les récoltes d'orge sont terminées, avec également environ quinze jours de retard. Le constat est le même que pour le blé: des rendements moyens et très variables selon les régions, mais de bonne qualité.

La moisson du colza a débuté ce week-end, avec seulement cinq à dix jours de retard. Les rendements sont bons: le mauvais temps a eu un impact positif en limitant les dégâts dus aux insectes, comme les charançons, explique la conseillère agricole.

Année moyenne

Swiss granum, faîtière de la branche suisse des céréales et oléagineux, s'attend à des récoltes comparables à celles de 2012, qui était une année moyenne. Les rendements étant disparates selon les régions, l'organisation se montre toutefois très prudente dans ses estimations.

"Nous allons réaliser un nouveau sondage auprès des centres collecteurs la semaine prochaine. Nous aurons alors une idée plus précise des quantités effectivement récoltées et de leur qualité", a expliqué Stephan Scheuner, directeur de swiss granum.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus