Moscou condamnée à verser 50 milliards aux actionnaires de Ioukos

La Russie a été condamnée par la cour permanente d'arbitrage de La Haye à verser 50 milliards de dollars (45 milliards de francs) d'indemnités aux actionnaires de la compagnie pétrolière Ioukos pour les avoir expropriés, ont annoncé leurs avocats lundi à Londres. "L'attaque contre Ioukos était motivée politiquement", a souligné Tim Osborne, directeur de l'actionnaire GML

Ses avocats ont souligné lors d'une conférence de presse que cette décision était sans précédent dans l'histoire de la justice commerciale internationale.

Près de dix ans ans après la chute de Ioukos, qui était alors le numéro un du pétrole en Russie, la cour d'arbitrage a rendu un verdict "historique et unanime" après "dix ans de bataille", s'est félicité Emmannuel Gaillard, l'un des avocats de GML et des deux autres plaignants.

Critique du Kremlin

GML est la holding de Mikhaïl Khodorkovski, ex-oligarque critique du Kremlin et ancien propriétaire de Ioukos, emprisonné pendant dix ans et gracié à la surprise générale le 20 décembre par le président russe Vladimir Poutine.

M. Khodorkovski avait déclaré en début d'année qu'il n'était plus partie prenante des poursuites judiciaires intentées contre l'Etat russe. L'indemnité fixée par la cour d'arbitrage de La Haye représente 20 fois le montant le plus élevé jamais fixé par cette instance.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes