Nespresso investit 500 millions dans le développement durable

Le fabricant de capsules à café Nespresso va investir 500 millions de francs d'ici à 2020 dans le développement durable. L'entité du groupe alimentaire vaudois Nestlé entend améliorer les conditions des agriculteurs et soutenir une production et une consommation de café responsables.

La société injectera notamment 15 millions de francs dans trois pays producteurs de café: Ethiopie, Kenya et Soudan du Sud. Elle a déjà investi 700'000 francs dans ce dernier Etat, indique-t-elle dans un communiqué publié mercredi.

Sur les six prochaines années, le groupe approvisionnera entièrement sa gamme Nespresso Grand Cru via son programme de développement durable "Nespresso AAA", assure-t-il. Il compte, de plus, devenir complètement neutre en émission de gaz carbonique, en plantant des arbres pour réduire son empreinte environnementale. Autre objectif: renforcer à 100% ses capacités de collecte des dosettes usagées, qui sont fabriquées en aluminium.

A la conquête des Etats-Unis

En Occident, Nespresso ambitionne de doubler son chiffre d'affaires aux Etats-Unis et envisage d'y installer une usine, mais voit toujours aussi de grosses opportunités de croissance en Europe, selon son directeur général.

"A l'heure actuelle, nous réalisons aux Etats-Unis 300 millions de francs suisses de chiffre d'affaires. Notre objectif est d'arriver à 600 millions dans les prochaines années", déclare Jean-Marc Duvoisin dans un entretien publié mercredi par le quotidien allemand "Handelsblatt".

Pour le moment, Nespresso fabrique ses capsules en Suisse, mais "la prochaine usine ne sera probablement pas en Europe", selon M. Duvoisin. "Si les affaires progressent bien aux etats-Unis, je peux imaginer qu'un jour nous installions une usine Nespresso là-bas".

En Europe, où la part de marché des capsules est déjà autrement plus importante, la marge de croissance est encore très élevée, estime le dirigeant. "Le processus de transition des machines à filtre vers les dosettes est encore pleinement à l'oeuvre", explique le patron. Même dans les pays les plus équipés, la France et la Suisse, "nous ne sommes même pas encore à 50% des buveurs de café, je suis donc vraiment optimiste pour la croissance à l'avenir".

Nespresso ne publie pas de résultats distincts de l'ensemble du groupe Nestlé. Interrogé sur un chiffre d'affaires supposé de l'ordre de 4,25 milliards de francs suisses, M. Duvoisin a indiqué que ce montant n'était "pas complètement sans fondements", mais "un peu trop faible".

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus