Nette hausse de l'emploi dans le secteur tertiaire

L'emploi a globalement continué à progresser en Suisse au 1er trimestre 2013, de 2% hors secteur primaire. Si le secteur tertiaire connaît une nette hausse, le secondaire subit une légère baisse. Et même si les places vacantes ont légèrement diminué, l'emploi devrait continuer à progresser.

La Suisse comptait 4,152 millions d'emplois à la fin du 1er trimestre, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Dans le secteur secondaire, l'emploi connaît une baisse de 4000 unités (-0,4%) à 1,027 millions par rapport à la même période de l'an dernier. Dans le tertiaire, la progression atteint 84'000 unités (+2,8%) à 3,125 millions.

Dans le secteur secondaire, globalement en repli, la branche "industries manufacturières" se signale par un recul sensible des emplois, de 1,3% ou quelque 8000 unités à 661'000. A l'inverse, la construction affiche une progression de 1,6% ou 5000 unités, à 321'000.

Plus d'infirmiers et d'enseignants

Dans le secteur tertiaire, la plupart des branches ont enregistré une évolution positive en rythme annuel. Les variations les plus importantes ont été constatées dans les branches « santé humaine et action sociale », avec une hausse de 4,3% ou 23'000 unités à 553'000 et « enseignement », qui progresse de 4,6% ou 12'000 unités à 285'000.

Durant le trimestre sous revue, l'emploi a globalement augmenté dans toutes les grandes régions en comparaison annuelle. La Suisse centrale a affiché la hausse la plus forte, de 4,1%, la Suisse du Nord-Ouest la progression la plus faible, de 1,1%. Seule la Région lémanique a toutefois connu une évolution positive de l'emploi (+0,7%) dans le secteur secondaire.

Le nombre de places vacantes dénombré est inférieur de 300 ou 0,7% sur un an. Le secteur secondaire affiche 1700 places vacantes de moins (-12,1%), alors que le tertiaire en a gagné 1500 (+4,1%).

Entreprises continueront d'embaucher

L'indicateur des prévisions d'évolution établi par l'OFS a certes légèrement reculé en comparaison annuelle, de 0,6% à 1,04 point. Il demeure toutefois encore supérieur à 1,00, aussi bien dans le secteur secondaire (1,05; -0,9%) que dans le tertiaire (1,03; -0,5%).

Ces résultats laissent entrevoir que les entreprises prévoient globalement d'augmenter encore leurs effectifs ou de maintenir l'emploi au niveau actuel lors du trimestre à venir.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes