News Corp: revenus annuels en baisse malgré un succès en librairie

La société de presse de Rupert Murdoch, News Corp, a publié des résultats mitigés, dont des ventes en baisse de 4% à 8,6 milliards de dollars (7,8 milliards de francs) sur l'exercice clos fin juin. L'éditeur Harper Collins et le succès en librairie de "Divergente" ne compensent que partiellement la baisse des recettes des journaux.

Sur le dernier trimestre, le chiffre d'affaires a reculé de 3%, à 2,2 milliards, indique la société américaine de presse et d'édition. Il a été moins mauvais qu'anticipé par les analystes, qui s'attendaient en moyenne à un recul de 4%.

Les revenus ont particulièrement baissé dans la division d'informations, qui comprend les journaux du groupe comme le "Wall Street Journal" ou le "Times" de Londres. Ils accusent un recul de 9% à 6,2 milliards de dollars sur l'année, et de 6% à 1,6 milliard au dernier trimestre.

News Corp invoque dans son communiqué une chute de 10% des recettes publicitaires annuelles, ainsi que des effets de changes défavorables en particulier pour ses titres australiens. Les performances sont plus encourageantes dans l'édition, où Harper Collins va être renforcé par l'achat bouclé début août du spécialiste des romans à l'eau de rose Harlequin.

Succès en librairie

Cette branche affiche un chiffre d'affaires annuel en hausse de 5% à 1,4 milliard de dollars, et trimestriel en hausse de 10% à 361 millions. News Corp mentionne en particulier le succès de la saga pour jeunes adultes de Veronica Roth "Divergente", qui a profité d'une adaptation au cinéma et s'est écoulée à plus de 19 millions d'unités sur l'ensemble de l'année.

La société se réjouit aussi d'une hausse de 35% des revenus annuels tirés des livres électroniques. La petite division de services immobiliers en ligne a également brillé avec des revenus annuels en hausse de 18%.

Premier exercice

Au final, News Corp enregistre un bénéfice net annuel (part du groupe) en baisse de 53% à 237 millions de dollars. Au quatrième trimestre, il a atteint 12 millions, contre une perte de 1,1 milliard un an plus tôt.

Les comparaisons sont rendues difficiles par d'importantes charges de restructuration et des recettes exceptionnelles de cession enregistrées dans les comptes de l'exercice 2012/13.

Il s'agissait du premier exercice indépendant de News Corp, née l'an dernier de la scission de l'empire de Rupert Murdoch. Les activités de télévision et cinéma sont rassemblées dans une autre entité, 21st Century Fox.

/ATS


Actualisé le