Nouvel horaire entré en vigueur sans fausse note

L'entrée en vigueur dimanche en Suisse du nouvel horaire des transports publics n'a rencontré aucun problème particulier. Dans la région de Fribourg, qui concentre la majorité des nouveautés, le trafic s'est déroulé normalement.

"Les premières heures se sont très bien passées. Le changement d'horaire est un succès", a déclaré à l'ats Linus Looser, responsable intérimaire de la gestion du trafic ferroviaire des CFF. Ce dernier se montre confiant pour l'important test du trafic pendulaire lundi.

Quelques légers soucis sont tout de même apparus dimanche. Par exemple, deux ou trois employés des CFF n'ont pas trouvé le bon train, indique M. Looser.

Dans la région de Fribourg, la plus touchée par le changement d'horaire, les passagers se sont adaptés aux nouveautés sans problème, souligne le responsable des CFF. Dans les autres gares, très peu de personnel supplémentaire a dû être mobilisé.

RER fribourgeois

L'entrée en service de la deuxième étape du RER fribourgeois représente la principale amélioration en Suisse romande. Elle apporte notamment la cadence à la demi-heure du lundi au vendredi sur les lignes Fribourg - Payerne (VD) - Yverdon-les-Bains (VD), Fribourg - Romont (FR) ainsi qu'entre Morat (FR) et Chiètres (FR).

Les fans de hockey se rendant à la patinoire du HC Fribourg-Gottéron peuvent désormais descendre au nouvel arrêt Fribourg/Freiburg Poya, mais seulement ceux y allant individuellement. Les trains spéciaux transportant les groupes de supporters continueront eux de s'arrêter à la gare principale de la ville, un bus menant ensuite le public adverse à la patinoire de St-Léonard.

Les quais et leurs accès ont été adaptés dans certaines gares pour offrir davantage de confort à la clientèle. Les coûts globaux de l'ensemble des travaux se sont élevés à 50 millions de francs, dont 19 millions financés par le canton.

D'autres nouveautés sont d'ordre cosmétique. Ainsi trois arrêts changent de nom, dont, en Suisse romande, celui de Cossonay (VD) qui devient Cossonay-Penthalaz. Dans l'agglomération bernoise, Berne-Ausserholligen prend le nom de Berne-Europaplatz.

Genève-Lille

Dans la région genevoise, sur la ligne Lancy - Pont-Rouge - Genève - Coppet, la cadence d’un train régional chaque 30 minutes est étendue de 22h00 à minuit du lundi au jeudi. Entre Genève et La Plaine, les dernières relations du soir, effectuées jusqu’ici par des bus, le sont à nouveau par des trains.

Au départ de Genève, il existe en outre désormais une liaison TGV avec Lille, quatre fois par semaine, a confirmé la porte-parole des CFF Rahel Meile. Dans le canton de Neuchâtel, à La Chaux-de-Fonds, la nouvelle gare routière a été étrennée.

Le Valais connaît lui aussi des améliorations, avec le passage à la cadence à la demi-heure de la ligne reliant Zermatt et Fiesch. En Suisse alémanique, un tram relie désormais Bâle à l'Allemagne pour la première fois depuis 47 ans. Le prolongement de la ligne 8 des Transports publics de Bâle-Ville (BVB) vers Weil-am-Rhein (D), d'un coût de 104 millions de francs, avait été inauguré vendredi.

Hausse des prix

Parallèlement au changement d'horaire, les prix augmentent en moyenne de 2,3%. Toutefois, les CFF soulignent que le nombre de billets dégriffés passe de 5000 à 10'000 par jour à environ 15'000 sur les 50 tronçons les plus fréquentés.

Ces billets peuvent désormais être achetés jusqu'à une heure avant utilisation, contre six heures auparavant. En outre, le rabais maximal pour les clients en possession d'un abonnement demi-tarif passe de 30 à 50%.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes