Novartis: Vasella reconnaît avoir commis des erreurs évitables

Daniel Vasella, président sortant de Novartis, a reconnu vendredi devant les actionnaires du groupe avoir commis des erreurs dans la cadre de la prime de 72 millions de francs versée au titre de non concurrence. Mais les débats n'ont pas été aussi houleux que prévu.Très attendue dans le contexte de la votation populaire sur les salaires abusifs du 3 mars prochain, l'assemblée générale (AG) du géant pharmaceutique a tout au plus donné lieu à quelques escarmouches et sifflets. Seule une vingtaine de petites actionnaires a critiqué le parachute doré de M. Vasella. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes