Ordinateurs et téléphones pourront bientôt rester allumés en vol

Les passagers des compagnies aériennes seront autorisés à utiliser leurs téléphones portables et tablettes pendant la totalité du vol, a annoncé vendredi l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Mais la concrétisation de cette nouvelle directive prendra du temps, a précisé l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

Actuellement, la réglementation oblige les passagers à maintenir leurs appareils en "mode avion", c'est-à-dire à désactiver les connexions cellulaires, Wi-Fi et Bluetooth. Le but est d'éviter l'émission de signaux radio qui pourraient interférer avec les systèmes de l'avion.

La Commission européenne avait déjà desserré la vis en autorisant l'utilisation de la 3G et de la 4G, qui permettent d'aller sur Internet et d'envoyer des emails, quand les appareils volent à plus de 3000 mètres d'altitude.

La nouvelle directive, qui entre en vigueur vendredi, autorise les compagnies aériennes à permettre de laisser ouverts les appareils électroniques personnels sans avoir besoin de rester en mode avion", déclare l'AESA dans un communiqué. "C'est la dernière mesure réglementaire avant l'autorisation d'offrir des communications 'gate-to-gate' ou des services Wi-Fi."

Passagers suisses concernés

Les passagers suisses sont concernés par ce changement. "Globalement, nous reprenons la réglementation de l'AESA", a précisé à l'ats un porte-parole de l'OFAC. Ce dernier a néanmoins averti que la concrétisation des nouvelles mesures prendra du temps.

En effet, chaque compagnie aérienne qui désire les appliquer devra procéder à des tests et prouver aux autorités compétentes que les nouvelles dispositions ne mettent pas en danger la sécurité de l'appareil. "Ce processus de contrôle doit encore être mis sur pied", a souligné le porte-parole de l'OFAC.

Du côté de l'AESA, on dit s'attendre à ce que les compagnies s'adaptent au nouveau régime dans les huit prochains mois.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes