Peter Knogl est le cuisinier de l'année du GaultMillau Suisse 2015

Peter Knogl, du Grand Hôtel Les Trois Rois, à Bâle, est le cuisinier de l'année 2015 du guide GaultMillau Suisse. Il est le septième à obtenir 19/20. C'est la première fois qu'un cuisinier d'hôtel se voit décerner cette note, a indiqué GaultMillau à Bâle.

"Après trente ans de cuisine exceptionnelle, cette note s'impose", écrit GaultMillau dans son communiqué. Peter Knogl avait déjà été cuisinier de l'année 2011.

"Roi des sauces", Peter Knogl entre dans le "club très exclusif des 19/20". Il rejoint Benoît Violier à Crissier (VD), Bernard Ravet à Vufflens-le Château (VD), Philippe Chevrier à Satigny (GE), Didier de Courten à Sierre (VS), Andreas Caminada à Fürstenau (GR) et André Jaeger à Schaffhouse.

Titre rarement décerné

La cuisinière de l'année, un titre rarement décerné, est Bernadette Lisibach, du restaurant Neue Blumenau, à Lömmenschwil (SG). Elle obtient son 16e point. Seules quatre cuisinières de l'année sont toujours en fonction: Vreni Giger (2003), Tanja Grandits (2006), Käthi Fässler (2009) et Maryline Nozahic (2012).

Le guide gastronomique a aussi désigné trois "Promus", un par région linguistique. Il s'agit de Jérôme Manifacier (17 points), chef du Vertig'O, le restaurant gastronomique de l'Hôtel de la Paix à Genève, de Salvatore Frequente (17 points), de l'Eden Roc à Ascona (TI), et de Christian Geisler (17 points), du Kunsthof à Uznach (SG).

Cuisinier du roi de Thaïlande

L'hôtel de l'année est le Park Hotel Vitznau (LU), au bord du lac des Quatre-Cantons. La "Star à l'étranger" est le Grison Stefan Trepp, cuisinier attitré du roi de Thaïlande et du Mandarin Oriental de Bangkok.

L'édition 2015 du guide GaultMillau Suisse recense 841 restaurants, dont 70 nouvelles adresses. Par rapport à l'année précédente, 83 chefs ont gagné un point et 26 ont une note revue à la baisse.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus