Ringier: résultat en recul malgré un secteur en ligne florissant

Ringier a présenté mercredi un bilan 2013 en demi-teinte, malgré un secteur numérique en plein essor. Le bénéfice du groupe de presse zurichois a passé en un an de 32,2 millions à 26,5 millions de francs. Le chiffre d'affaires atteint 1,02 milliard de francs, soit une baisse de 5,6%.

Ces résultats s'expliquent notamment par la réorganisation de Swissprinters (imprimeries), concentré à Zofingue (AG), a indiqué à Zurich le directeur général de Ringier Marc Walder lors de la conférence de presse annuelle. Le fait que Betty Bossi n'appartient désormais plus au groupe constitue également un facteur.

Le secteur de la presse sur papier reste la principale source de recettes pour Ringier. Ce marché perdurera de nombreuses années, estime Michael Ringier, président du conseil d'administration. "Mais les exigences sont clairement plus élevées qu'avant et les rendements nettement moins grands."

Plus d'un milliard pour le numérique

Le groupe mise par conséquent sur le numérique. La part des activités en ligne continue à gagner du terrain. Elle représente désormais plus d'un quart (25,7%) du chiffre d'affaires de l'entreprise de médias, alors qu'il constituait une part de 18,3% en 2012.

La famille Ringier a investi 1,4 milliard de francs ces dernières années dans ce secteur. Le groupe dispose de plus de 80 plates-formes Internet.

"Diversifier ne veut pas dire lâcher la presse écrite", a voulu rassurer Marc Walder. L'imprimé "reste un pilier central". Et le directeur général de prendre pour exemple le journal de boulevard alémanique "Blick". Avec 720'000 lecteurs chaque jour, il reste le journal payant le plus lu de Suisse.

Sort du "Temps" bientôt fixé

En Suisse romande, le rachat du quotidien "Le Temps" a fait couler beaucoup d'encre ces derniers mois. Le titre a été mis en vente par ses principaux actionnaires Ringier et Tamedia.

Le repreneur sera soit le Cercle des amis du Temps - groupe créé après l'annonce de la vente du quotidien - soit Ringier ou Tamedia, a-t-il révélé. Une décision devrait tomber d'ici quelques jours, au plus tard quelques semaines.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus