Salaires abusifs: M. Vasella renonce à ses 72 millions de francs

Daniel Vasella renonce à son indemnité de non-concurrence de 72 millions de francs négociée avec Novartis. Une décision globalement saluée, même si d'aucuns regrettent qu'elle soit tardive. Au point de ne pas suffire à inverser la tendance en faveur de l'initiative de Thomas Minder, qui a bénéficié de la polémique.Le géant pharmaceutique bâlois a fait savoir mardi matin qu'il a trouvé avec son patron sortant un terrain d'entente pour annuler l'accord rendu public vendredi, qui a suscité une profonde vague de colère en Suisse. Daniel Vasella devait toucher de Novartis durant six ans au maximum 12 millions de francs par année à titre de dédommagement. /SERVICE


Actualisé le