Sélection des "mauvais risques" par les comparateurs en ligne

Comparis.ch et Bonus.ch permettent certes de trouver la caisse maladie la moins chère, mais ne proposent pas forcément l'offre correspondante. Les comparateurs en ligne aident les caisses maladie dans leur chasse aux "bons risques" et reçoivent même de l'argent en retour.Suivant l'âge, la franchise choisie ou le canton de résidence, aucune proposition pour l'assurance la moins chère ne sera accessible sur Comparis.ch ou Bonus.ch. La demande sera redirigée vers des caisses maladie plus chères. Les assurances ont certes un devoir d'admission, mais pas de devoir d'offre, a expliqué Richard Eisler, le fondateur de Comparis à l'ats mardi, suite à une information du "Blick". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes