Shell vend ses stations-service en Australie au genevois Vitol

Royal Dutch Shell a annoncé la vente au courtier genevois de matières premières Vitol de ses 870 stations-service et de sa dernière raffinerie en Australie. Le géant pétrolier anglo-néerlandais va empocher 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards de francs) pour cette opération.

Le contrat prévoit également la cession des carburants en vrac, des bitumes routiers et de produits chimiques ainsi qu'une partie de ses lubrifiants, précise le groupe dans un communiqué. Il exclut cependant le carburant pour l'aviation.

"L'Australie reste importante pour Shell, mais nous faisons actuellement des choix difficiles pour nos actifs afin d'améliorer la compétitivité de l'entreprise", a justifié le patron de Shell, Ben van Beurden. Il a précisé que la marque Shell demeurerait sur le marché les stations-service.

La majorité du personnel de la raffinerie de Geelong, dans l'Etat de Victoria, sera conservée par Vitol.

Décidé à redresser la barre après une chute du bénéfice, le nouveau patron de Shell, Ben van Beurden, a promis fin janvier de vastes cessions d'actifs et une réduction des investissements alors que le bénéfice net du groupe s'est effondré de 39% l'an dernier. Shell entend céder au total 15 milliards de dollars d'actifs en 2014 et 2015.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes