Six entreprises se sont entendues pour entraver la concurrence

Six cimentiers présents au Brésil se sont entendus pour fixer les prix, entravant la concurrence, a annoncé jeudi le ministère de la Justice dans un rapport fruit de cinq ans d'enquête. L'entreprise suisse Holcim figure parmi les entreprises visées.Le rapport va être soumis à l'autorité de la concurrence, la Cade. Il recommandera des sanctions pour pratiques anticoncurrentielles. Les sociétés concernées pourraient être condamnées à des amendes représentant l'équivalent de 30% de leur chiffre d'affaires brut de 2005, l'année avant le début de l'enquête. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes