Sommet de la zone euro: "il y a encore beaucoup de travail"

Le pessimisme s'est installé mercredi sur les chances de voir le sommet de la zone euro apporter la réponse d'envergure promise à la crise de la dette du fait de divergences persistantes. La Chine, la Russie et d'autres pays émergents pourraient apporter leur aide."Il y a encore beaucoup de problèmes à régler et de négociations à mener, donc le travail n'est pas encore terminé", a dit à son arrivée la chancelière allemande Angela Merkel. "Il y a encore beaucoup de travail" sur la table, a renchéri la directrice générale du FMI, Christine Lagarde. /SERVICE


Actualisé le