Stagnation de l'indice UBS de bulle immobilière - Alerte maintenue

Le marché de l'immobilier suisse reste en état d'alerte, malgré la légère baisse des prix. L'indice UBS de bulle immobilière n'a ainsi enregistré qu'un très léger recul (-0,01 point) au 1er trimestre 2014, comparé aux trois derniers de 2013, pour atteindre 1,22.

La légère baisse des prix sur le marché de l'immobilier ne réduit pas pour l'heure significativement les risques économiques et le potentiel de correction existant, relève la grande banque dans un communiqué publié lundi. L'indice Swiss Real Estate Bubble Index confirme seulement l'apaisement observé depuis quelques trimestres.

"Du point de vue des évaluations, il n'est toutefois pas question de sonner la fin de l'alerte", ajoute UBS.

La stagnation de l'indice est due à la légère baisse globale du prix des logements en propriété. Les prix des maisons individuelles, avec une diminution de 4% en valeur annualisée, ont notamment enregistré le plus fort recul trimestriel depuis 17 ans.

Endettement des ménages

Le potentiel de correction du marché immobilier résidentiel et les risques pour l'économie suisse restent néanmoins élevés pour le moment, note UBS. Si la croissance des volumes hypothécaires a quelque peu ralenti, l'endettement continue à croître trop rapidement, compte tenu de la stagnation des revenus des ménages au 1er trimestre 2014.

Le nombre record de demandes de crédit pour des immeubles non destinés à usage propre incite également toujours à la prudence, note la grande banque.

Les risques régionaux n'ont guère changé. Les déséquilibres se sont aggravés dans le Tessin avec des hausses de prix de près de 5% en rythme annuel. Dans la région du lac Léman, les prix restent sous pression, ce qui n'indique pas une détente, compte tenu des évaluations élevées.

En Suisse romande, Martigny (VS) fait également partie des régions à potentiel de correction élevé. Outre-Sarine, on peut notamment ajouter Zurich, Zoug, Davos (GR) ou Bâle-Campagne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes