Swatch Group débouté de sa plainte contre UBS

Swatch Group a été débouté mardi de sa plainte à l'encontre d'UBS. L'horloger biennois exigeait 24,8 millions de francs de dommages et intérêts au numéro un bancaire helvétique pour avoir été mal conseillé suite à de lourdes pertes subies sur des placements garantis. Il va recourir au Tribunal fédéral.

Le Tribunal de commerce de Zurich a indiqué avoir rejeté l'argumentaire de la partie plaignante, selon lequel la crise financière et ses conséquences étaient prévisibles pour la banque.

Selon le tribunal, les recommandations d'UBS étaient appropriées à ce moment-là (en mai et juin 2007) et surtout selon le type de placements visé par Swatch Group. Les informations données étaient suffisantes, vu que l'horloger biennois est un investisseur expérimenté dont la valeur de ses propres investissements se monte à environ 2 milliards de francs, a ajouté le tribunal.

Sur recommandation de la grande banque, Swatch Group avait acquis des placements d'une valeur d'environ 46,9 millions de francs. En raison de la crise financière, les placements ont perdu considérablement de la valeur. Si l'on compte les intérêts, la perte pour l'horloger biennois est de plus de 30 millions.

"Mentalité de banquiers"

Interrogé par l'ats, l'horloger biennois a déclaré qu'il n'était pas surpris par le jugement du Tribunal de commerce de Zurich car trois de ses cinq membres étaient des représentants des banques. L'horloger va donc recourir auprès de l'instance suprême en espérant trouver un tribunal "sans majorité et mentalité de banquiers".

Si Swatch Group obtient gain de cause auprès du Tribunal fédéral, des experts estiment que cela pourrait inciter d'autres clients lésés de la grande banque à porter plainte contre UBS.

En attendant, la banque a déclaré à l'ats que la décision du tribunal zurichois "confirme" sa position et la "libère" des fautes que l'on "nous reprochait pénalement". UBS ne fera toutefois pas d'autres commentaires et s'en tient au texte du jugement publié mardi.

Après une tentative de conciliation devant la justice zurichoise en octobre 2010, Swatch Group avait déposé plainte en mars 2011 devant le Tribunal de commerce de Zurich.

A la Bourse suisse, l'action Swatch était en légère baisse mardi en fin d'après-midi.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus