Swiss Life a dégagé un bénéfice semestriel en hausse de 29,2%

Swiss Life a nettement amélioré sa rentabilité au cours du premier semestre 2013. L'assureur-vie zurichois a dégagé un bénéfice net de 472 millions de francs, soit un bond de 29,2% sur un an. Les recettes de primes se sont étoffées de 6% (en monnaies locales) à 10,4 milliards.

Au niveau opérationnel, la société affiche un résultat amélioré de 16% à 639 millions de francs, après correction des effets de change et d'exceptionnels (nouvelles règles comptables IFRS 13 et coûts de restructuration de 11 millions) et des effets de change. Hors exceptionnels, ce résultat s'établirait à 688 millions, relève Swiss Life (autrefois Rentenanstalt) dans son bilan semestriel.

Toutes les unités de marché ont soutenu cette croissance, note le groupe dans un communiqué. En Suisse, le résultat d'exploitation est ressorti à 472 millions de francs (+107 millions par rapport au 1er semestre 2012), pour un volume de primes en hausse de 5% à 5,6 milliards.

Forte croissance en France

En France, les primes ont crû de 8% en monnaies locales, à 2,3 milliards de francs, avec un résultat opérationnel en hausse de 14% à 93 millions de francs. En Allemagne, les primes ont progressé de 4% en monnaies locales, à 0,9 milliard de francs, avec un résultat opérationnel passé d'une année à l'autre de 41 à 50 millions de francs.

Les recettes de primes de l'unité International, qui couvre les autres pays hors de ces trois marchés clés, ont progressé de 7% à 1,3 milliard. Elles ont dégagé un bénéfice opérationnel de 8 millions de francs, alors qu'il s'affichait en rouge à -2 millions au 1er semestre 2012.

Bonnes perspectives

L'avenir proche de Swiss Life, qui emploie quelque 7000 personnes et recense environ 4500 conseillers financiers licenciés, s'annonce aussi sous de bons auspices. La valeur des affaires nouvelles se présente en hausse sur tous les marchés, et passe à l'échelle du groupe à 141 millions de rancs, contre 59 millions un an auparavant.

/SERVICE


Actualisé le