Swiss veut verrouiller certaines pratiques des voyagistes

Les agences de voyages suisses connaissent des astuces leur permettant d'identifier les tarifs les plus avantageux dans un système global de réservation. La compagnie aérienne Swiss entend dorénavant verrouiller cette pratique jugée déloyale.

L'information révélée par la radio publique alémanique SRF a été confirmée dans la soirée à l'ats par Myriam Ziesack, porte-parole de Swiss. La pratique entretenue par les bureaux de voyagiste fait perdre de l'argent au transporteur aérien contrôlé par le groupe allemand Lufthansa.

Selon l'émission Espresso, spécialisée dans les questions de consommation, Swiss prévoit d'instaurer des pénalités de 200 à 550 dollars (jusqu'à près de 500 francs) par passager. Myriam Ziesack appelle les voyagistes à utiliser le système de réservation avec "fair-play".

Système déficient

Du point de vue des bureaux de voyage, ce système est déficient. "Cela ne devrait être d'un point de vue technique pas du tout possible", a expliqué Walter Kunz, directeur de la Fédération suisse des agences de voyages (FSV), qui s'exprimait dans le cadre de l'émission de la radio publique alémanique.

Walter Kunz a donné un exemple de tarif plus avantageux en recourant à une ruse. Lorsqu'un prix le plus bas possible n'est plus disponible pour un Zurich-Hambourg, un bureau de voyage peut solliciter un Zurich-Hambourg-New York, puis en cas de tarif attrayant annuler le tronçon Hambourg-New York.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus