Swissquote: bénéfice net en recul à cause du rachat de MIG Bank

Swissquote a vu son bénéfice net fondre des deux tiers au cours des neuf premiers mois de l'année à 5,6 millions de francs. Le recul s'explique par les coûts et provisions liés au rachat par le prestataire vaudois de services financiers en ligne de MIG Bank.

Les autres paramètres ont évolué à la hausse par rapport à la même période de l'an dernier, a indiqué mardi l'entreprise basée à Gland (VD). A commencer par le chiffre d'affaires qui a augmenté de 3,9% entre janvier et fin septembre pour s'établir à 88,6 millions de francs.

Le nombre de comptes a pour sa part progressé de 6,9% à 215'237, précise le communiqué. La masse sous dépôt affiche une croissance de 11,8% à près de 9,6 milliards de francs. Pour mémoire, le bénéfice net de Swissquote avait atteint 17,6 millions de francs après neuf mois en 2012.

Perte au troisième trimestre

Sur le seul troisième trimestre cette année, le groupe glandois a essuyé une perte nette de 7,9 millions de francs, contre un bénéfice de 8 millions il y a un an à pareille époque. La dégradation s'explique par des coûts exceptionnels en lien avec l'acquisition de MIG Bank, annoncée à fin septembre

La fusion avec MIG Bank devrait être achevée d'ici à la fin de l'exercice en cours. Les revenus du Forex (devises) générés par les clients de l'établissement lausannois seront intégrés pour la première fois au chiffre d'affaires de Swissquote au quatrième trimestre.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes