Tensions entre l'UE et la Russie à propos de la crise à Chypre

La crise à Chypre constitue "un risque systémique", a estimé jeudi le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a lui menacé de revoir la part de l'euro dans les réserves russes si les intérêts russes étaient lésés dans le règlement de la crise financière à Chypre.Sur ce point, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a tenu à rassurer Moscou. Il s'est dit "conscient des intérêts de la Russie". "Ce schéma qui est proposé actuellement à Chypre semble aujourd'hui complètement absurde", venait de déclarer à la tribune M. Medvedev, aussi présent à une conférence sur le partenariat UE-Russie à Moscou. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus