Tenter de ramener un souvenir de vacances peut coûter très cher

Ramener un souvenir de vacances peut transformer le repos estival en chauchemar carcéral, comme l'a rappellé l'arrestation en Turquie du commandant de la police valaisanne. L'Egypte, la Grèce et le Pérou ont également des législations très sévères.La Turquie s'est dotée d'une loi pour protéger son patrimoine culturel et naturel en 1983. Celle-ci, publiée en anglais sur le site de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, prévoit des peines de 5 à 12 ans de prison pour toute personne qui tente de faire sortir du pays des objets au caractère historique, culturel ou archéologique plus ou moins marqué. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes