Tornos ne voit toujours pas le bout du tunnel au 3e trimestre

Le fabricant prévôtois de machines-outils Tornos a encore essuyé une perte nette au 3e trimestre, où elle s'est inscrite à 5,7 millions de francs. Les neuf premiers mois de l'exercice bouclent ainsi sur un déficit de 17,6 millions, après une perte de 14,8 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires brut a chuté sur ces neuf mois de 17,3% à 106,3 millions de francs, alors que les entrées de commandes ont baissé de 15,8% à 115,6 millions, a indiqué Tornos jeudi dans son bilan intermédiaire. Le résultat opérationnel (EBIT) est ressorti à -15,2 millions, en baisse de 2,1% sur celui de la période de référence de 2012.

Faible 3e trimestre

Au seul 3e trimestre, le chiffre d'affaires a reculé à 27,1 millions de francs, soit 4,4 millions de moins qu'un an plus tôt, et les entrées de commandes ont baissé à 30,8 millions, ou 3,2 millions de moins. Le résultat EBIT s'est par contre amélioré, même s'il reste négatif à -6,7 millions de francs, contre -8,5 millions au 3e trimestre 2012.

Quant à la perte trimestrielle de 5,7 millions de francs, certes inférieure à celle de 8,5 millions essuyée un an auparavant, elle doit une bonne partie de son amélioration - 1,7 million en l'occurrence - à la cession d'actifs financiers.

Durant ces trois mois, "les résultats des mesures de réduction des coûts mises en œuvre depuis le début de l’exercice ont été au-delà des objectifs fixés. Cependant, la faiblesse du chiffre d’affaires n’a pas permis d’avoir les effets escomptés au niveau du résultat", commente Tornos qui invoque aussi des effets saisonniers.

Perspectives moroses

Si le marché européen s'est stabilisé, il ne donne toujours pas de signe de reprise, constate Tornos. Quant au marché asiatique, il "reste fortement en dessous des attentes". Des signes un peu plus encourageants viennent des Etats-Unis, où Tornos décèle un potentiel de croissance.

Reste qu'"étant donné qu'à court terme les marchés ne donnent pratiquement aucun signe probant de reprise, le groupe ne compte pas sur une amélioration pour le reste de l'exercice", écrit Tornos au chapitre des perspectives.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus