Tourisme suisse: hausse des nuitées hôtelières en hiver

Les nuitées hôtelières ont affiché une progression de 0,9% durant la saison touristique d'hiver 2013/2014, à 15,6 millions. Sur le seul mois d'avril, et grâce au week-end de Pâques, elles ont gagné 3,3%, à 2,4 millions.

Les touristes étrangers ont davantage contribué à la progression de la saison hivernale que les Suisses. Ils ont généré 8,4 millions de nuitées, soit une croissance de 1,6% par rapport à la saison hivernale 2012/2013. La plus forte contribution vient des hôtes asiatiques, avec une hausse de 126'000 nuitées (+12,1%).

Les séjours des Chinois (sans Hong Kong) se sont accrus de 17,4% (46'000 nuitées supplémentaires), ceux des Coréens du Sud de 25'000 (+38,2%). A l'inverse, le Japon est en repli de 9200 unités (-9,3%). Les visiteurs des pays du Golfe sont aussi de plus en plus nombreux, avec 27'000 nuitées supplémentaires (+19,7%)

Nettement moins d'Allemands

Les nuitées des hôtes européens ont légèrement baissé (-0,1%). Le recul absolu le plus important vient des Allemands, avec une baisse de 59'000 nuitées (-2,8%). Suivent les Pays-Bas et une diminution de 16'000 nuitées (-4,7%), l'Espagne (-14'000 / -7,5%), puis la Russie (-9200 / -2,8%). Les séjours des visiteurs du Royaume-Uni (+4%), d'Italie (+3,7%) et de France (+2,4%) ont en revanche augmenté.

Les Amériques ont généré une hausse de 1%. Avec 5900 nuitées supplémentaires (+6,5%), le Brésil affiche la plus forte augmentation. Les Etats-Unis connaissent une progression de 0,9%.

Genève et le Jura ont la cote

La demande indigène n'a que légèrement augmenté: 7,2 millions de nuitées au total, soit une hausse de 0,2%, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Au niveau des régions touristiques, neuf régions sur treize ont amélioré leurs résultats. Genève enregistre la progression la plus importante (+4,5%). La région Jura et Trois-Lacs progresse de 3,8%, tandis que le Valais est stable (+0,1%). Fribourg est à la traîne (-3,5%).

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes