Twitter entrera en bourse à 26 dollars par action

Twitter fera son entrée en Bourse à 26 dollars par action. Ce prix est supérieur à la fourchette annoncée et valorise le réseau social à quelque 14 milliards de dollars, témoignant d'une forte demande des grands investisseurs.

Au total, Twitter prévoit d'introduire 70 millions de titres sur le New York Stock Exchange, a-t-il annoncé dans un message publié sur son compte officiel (@twitter). Une option de surallocation portant sur 10,5 millions de titres supplémentaires pourra être exercée dans les 30 jours suivants, si la demande le requiert.

Twitter va donc lever immédiatement 1,82 milliard de dollars, un montant qui pourra monter jusqu'à 2,1 milliards de dollars si l'option est exercée.

Loin derrière Facebook

C'est loin des 16 milliards de dollars levés en mai 2012 par le plus grand rival Facebook, qui détient le record de la plus grosse introduction en Bourse dans le secteur technologique aux Etats-Unis. Mais Twitter fait jeu à peu près égal avec Google qui occupe pour l'instant la deuxième place avec 1,92 milliard de dollars récoltés en août 2004, selon des données du cabinet de recherche Dealogic.

Signe de l'intérêt suscité par la société, Twitter avait déjà décidé lundi, après une première semaine de tournée auprès des grands investisseurs institutionnels comme les fonds et les banques, de relever le prix auquel il comptait mettre ses actions en Bourse. Il avait annoncé à l'époque entre 23 et 25 dollars, contre 17 à 20 dollars visés jusque là. Le prix final est encore supérieur.

Plus de 14 milliards de dollars

Sur la base d'environ 555 millions de titres Twitter en circulation après l'introduction en Bourse et l'exercice de l'option de surallocation, le prix de 26 dollars valorise l'ensemble du réseau à 14,4 milliards de dollars.

Twitter est l'entrée en Bourse la plus attendue aux Etats-Unis depuis celle de Facebook, qui avait tourné à la catastrophe avec d'importants problèmes techniques le premier jour et une chute rapide du cours de Bourse.

Pour éviter de voir lui aussi son cours décrocher, Twitter devait éviter de fixer un prix d'introduction trop élevé. Mais si le cours s'envole jeudi, c'est qu'il aura visé trop bas et pas maximisé les recettes de l'opération.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus