UBS accusée d'aide à l'évasion fiscale en France

Le parquet de Paris a ouvert le 12 avril une information judiciaire concernant les activités en France d'UBS, qui est soupçonnée d'aide à l'évasion fiscale. Selon "Les Echos", ces délits sont "passibles de cinq ans d'emprisonnement et de 750'000 euros d'amende".Les poursuites sont ouvertes contre "X" pour "démarchage bancaire et financier par personne non habilitée et blanchiment de fraude fiscale et de fonds obtenus à l'aide d'un démarchage illicite, commis en bande organisée", a expliqué une porte-parole du bureau du procureur, confirmant une information du journal "Les Echos". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes