UBS crée une société holding - Lancement de l'échange d'actions

UBS concrétise son plan présenté en juillet dernier en vue de se conformer aux règles globales visant les banques d'importance systémique. Le numéro un bancaire helvétique crée une société holding, UBS Group, pour chapeauter ses activités. Une offre d'échange sera lancée le 14 octobre.

Comme déjà annoncé lors de la présentation des résultats du 2e trimestre, l'établissement d'une société holding représente un pas important dans l'adaptation prévue des structures juridiques d'UBS, écrit lundi la banque. L'opération vise à faciliter de manière substantielle les procédures en cas de liquidation, conformément à la législation sur les banques d'importance systémique "too big to fail".

A la faveur des mesures mises en oeuvre, UBS estime être en mesure de pouvoir bénéficier des adoucissements prévus par la réglementation suisse sur les banques dites trop grandes pour faire faillite. Elle pourra notamment profiter d'un abaissement des exigences en matière de fonds propres.

Avec la création d'une société holding, l'établissement aux trois clefs propose à compter du 14 octobre une offre d'échange d'actions à ses actionnaires. Pour chaque titre UBS SA en leur possession, ils se verront remettre une action UBS Group SA, actuellement une filiale à 100% d'UBS. Le prospectus concernant cette opération est publié ce lundi en Suisse et aux Etats-Unis, puis mardi dans l'Union européenne.

Remboursement aux actionnaires

En tenant compte du délai supplémentaire prévu à partir du 17 novembre, l'offre d'échange d'actions s'achèvera le 1er décembre. Auparavant, soit le 19 novembre, les titres UBS Group feront l'objet de leur premier jour de cotation aux Bourse suisse et de New York. Ce même jour, UBS Group remplacera UBS dans les indices Swiss Performance Index (SPI) et Swiss Market Index (SMI).

A l'issue de l'échange d'actions UBS Group deviendra la société holding d'UBS et de ses filiales. Les titres UBS seront quant à eux décotés. La banque aux trois clefs prévoit également de proposer à ses actionnaires un remboursement de capital d'au moins 25 centimes par titre. Les changements de structure juridique n'ont aucun effet sur la stratégie de l'établissement ni ses clients.

Nouvelle filiale suisse

UBS prévoit encore, après la création de la société holding, d'autres adaptations au niveau de sa structure juridique dont la mise en oeuvre est prévue d'ici 2016. Parmi ces mesures, figure notamment la constitution avant mi-2015 d'une nouvelle filiale suisse, afin de se conformer aux exigences sur une dissociation d'activités bancaires - en l'occurrence celle de banque d'investissement - de celles d'importance systémique pour la Suisse.

La taille, pas plus que la forme de la nouvelle filiale ne sont pour l'heure définies.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes