Wall Street, dopée aux M&A, finit encore en hausse

La Bourse de New York a terminé dans le vert lundi, soutenue entre autres par une nouvelle vague de fusions-acquisitions. Celle-ci a permis au Standard & Poor's 500 et au Dow Jones d'inscrire de nouveaux records historiques.

L'indice Dow Jones des 30 principales valeurs de la cote a gagné 0,11% à 16'943,10. Le Standard & Poor's 500, principale référence de nombreux investisseurs, a pris 0,09% à 1951,27 et le Nasdaq Composite 0,34% à 4336,24.

Le Dow Jones a inscrit en séance un record historique à 16'970,17 et le S&P-500 a fait de même à 1955,55. Le S&P-500 enregistre ainsi sa onzième clôture positive en 13 séances, et son septième record de clôture en huit journées de cotations.

Toujours très riche, l'actualité des fusions-acquisitions (M&A) a continué d'animer la cote. Idenix Pharma, un spécialiste du traitement de l'hépatite C, s'est envolé de 229% après l'annonce de son rachat par Merck & Co pour 3,85 milliards de dollars (3,45 milliards de francs).

Family Dollar Stores a bondi de 13,37%. Le milliardaire américain Carl Icahn avait fait état vendredi d'une prise de participation de 9,39% dans le distributeur discount, ce qui l'a conduit à adopter une "pilule empoisonnée". Parmi ses concurrents, Dollar General a pris 7,35% et Dollar Tree 0,65%.

Le nouveau venu du jour, Time Inc, a connu des débuts difficiles pour sa première séance de cotation après sa scission de Time Warner: le titre a fini en repli de 0,77%.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes