Le FC Cornol – La Baroche « très satisfait » de son automne

Le néo-promu boucle le 1er tour du championnat de 2e ligue interrégionale à la 8e place avec ...
Le FC Cornol – La Baroche « très satisfait » de son automne

Le néo-promu boucle le 1er tour du championnat de 2e ligue interrégionale à la 8e place avec huit longueurs d’avance sur le premier relégable

Vincent Voisard et le FC Cornol - La Baroche se sont rapidement mis au niveau de leur nouvelle catégorie de jeu. Vincent Voisard et le FC Cornol - La Baroche se sont rapidement mis au niveau de leur nouvelle catégorie de jeu.

C’est un néo-promu qui surprend même son entraîneur. Le FC Cornol – La Baroche a mis un terme au 1er tour de son championnat de 2e ligue interrégionale sur une victoire. Il a pris la mesure de Konolfingen 1-0 dimanche en Ajoie. Ce succès lui permet de passer l’hiver au 8e rang du classement. La formation jurassienne compte surtout huit points d’avance sur la barre. « On ne s’attendait pas à cela », avoue humblement Thierry Payet. L’entraîneur du FCC se dit « très satisfait du nombre de points acquis ». Il constate que son groupe a su « se mettre à niveau par rapport aux équipes du haut de tableau ». Les Jurassiens affichent un bilan de six victoires, un nul et six défaites à l’heure de la trêve hivernale.

 

L’expérience recherchée

Très heureux à l’issue des 13 premiers matches de la saison, le technicien ajoulot émet aussi quelques regrets. « Lorsqu’on mène 2-0, on n’a pas le droit de perdre », clame-t-il en référence à la partie perdue face à Allschwil 3-2 le 9 septembre à Cornol. Il y voit tout de même un point positif. « C’est de l’expérience qui viendra au fur et à mesure car on est quand même très jeune ». Thierry Payet pense ainsi que son FCC aurait pu engranger quelques points de plus.

De l’expérience, l’entraîneur espère en ajouter durant l’hiver dans son vestiaire. Il souhaite s’attacher les services d’un joueur chevronné. Pour le reste, le FC Cornol – La Baroche ne reniera pas sa politique en continuant d’intégrer des jeunes à son contingent. Trois juniors devraient ainsi côtoyer encore plus régulièrement la première équipe. /msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus