« Je ne suis pas un tricheur »

Le président du FC Courtedoux va faire recours auprès de l’association de football Berne/Jura ...
« Je ne suis pas un tricheur »

Le président du FC Courtedoux va faire recours auprès de l’association de football Berne/Jura. Il n’accepte pas d'avoir été suspendu une année et amendé après un match arrangé en vétérans

Le président du FC Courtedoux va faire recours pour ne pas que l'image de tricheur colle à sa peau et à celle de son club. Le président du FC Courtedoux va faire recours pour ne pas que l'image de tricheur colle à sa peau et à celle de son club.

Le FC Courtedoux n’en reste pas là. Son président, Frédéric Ramseyer, va faire recours auprès de l’association de football Berne/Jura après avoir été suspendu une année et amendé pour un match arrangé en vétérans contre Bure. Les deux équipes n’avaient pas pu jouer en octobre dernier en raison d’un manque de joueurs. Une entente a alors été trouvée sur le tard entre les deux formations et l’arbitre pour ne pas jouer cette partie, mais l’annoncer auprès de l’AFBJ avec le résultat de 0-0. Contacté lundi, Frédéric Ramseyer regrette les proportions que cette affaire a prises. 


Un article du règlement pris en considération

« Je ne suis pas un tricheur », clame un président très touché au bout du fil. Frédéric Ramseyer estime qu’il a suivi le règlement de l’Association suisse de football pour agir ainsi. Il évoque l’article 59 du texte qui dit que « d’entente entre les deux clubs et l’autorité compétente de l’organisateur du championnat, un match officiel non disputé peut être inscrit au classement avec 0 point et un résultat de 0-0 pour les deux équipes ». C’est pour cela que le président de Courtedoux a décidé de faire recours. Il s’est déjà approché de son avocat. Frédéric Ramseyer veut être entendu pour prouver qu’il n’est pas un tricheur et que son club ne l’est pas non plus. /mle


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus