Le football féminin menacé dans la région

L’Association jurassienne de football peine à trouver un effectif suffisant pour inscrire une ...
Le football féminin menacé dans la région

L’Association jurassienne de football peine à trouver un effectif suffisant pour inscrire une équipe FF-15 (13 à 15 ans) pour le prochain championnat, ce qui pourrait avoir des conséquences sur l’ensemble de la pyramide féminine

Les filles sont moins nombreuses à fouler les pelouses de la région, selon Cédric Huber. Les filles sont moins nombreuses à fouler les pelouses de la région, selon Cédric Huber.

Le football féminin est à la limite du hors-jeu. Son avenir est menacé dans la région. Son responsable à l’Association jurassienne de football (AJF) Cédric Huber tire la sonnette d’alarme. Il peine à recruter à tel point que l’équipe FF-15 n’est pas certaine de fouler les pelouses la saison prochaine. Passerelle entre le football junior et actif, cette formation est la clef de voute de la pyramide féminine. Sans elle, « le risque est de voir 20 à 25 joueuses rester sur le carreau, détaille Cédric Huber. Les équipes actives perdront des talents et des formations disparaîtront », prédit-il. Le contingent de l’équipe FF-15 fait état actuellement de neuf joueuses alors qu’il en faudrait au minimum treize pour prendre part au prochain championnat.

Après un bel essor ces dernières années (21 équipes jouent actuellement en catégorie féminine), la région fait face à une baisse des effectifs féminins, notamment chez les juniors E et D (10 à 13 ans). Il enregistre également la disparition de plusieurs formations. L’AJF a lancé un appel à ses clubs, sans grand succès. Seuls quatre des 52 membres ont répondu, selon Cédric Huber. Il relève encore que la région n’a plus d’ambassadrice depuis les arrêts de Chloé Sylvestre et Sabrina Ribeaud. /jpi-msc

Cédric Huber : « Il y a un réel risque de voir des équipes disparaître »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus