Diego Maradona est décédé

Diego Armando Maradona s’est éteint ce mercredi à l’âge de 60 ans. L’ancien footballeur, auteur ...
Diego Maradona est décédé

Diego Armando Maradona s’est éteint ce mercredi à l’âge de 60 ans. L’ancien footballeur, auteur de la célèbre « main de Dieu », a été victime d’un arrêt cardiaque, selon les médias argentins

Diego Maradona célèbre son deuxième goal contre l’Angleterre durant la Coupe du Monde 1986. (Photo : libre de droits). Diego Maradona célèbre son deuxième goal contre l’Angleterre durant la Coupe du Monde 1986. (Photo : libre de droits).

Diego Armando Maradona est décédé ce mercredi. Selon les médias argentins, l'ancienne légende du football a été victime d'un arrêt cardiaque. Le champion du monde 1986 avait été opéré début novembre d'un hématome à la tête et se trouvait depuis en convalescence. Le meneur de jeu, notamment passé par Boca Juniors, Barcelone ou Naples, avait fêté ses 60 ans le 30 octobre dernier.

Le gouvernement argentin a décrété trois jours de deuil national en hommage.


Une vie d'excès

La vie de Diego Maradona, né le 30 octobre 1960 dans la province de Buenos Aires, a été rythmée par de nombreux problèmes de santé, dont certains liés aux excès en tous genres qui l'ont parfois fait flirter avec la mort.

En 2000, il avait eu une crise cardiaque à la suite d'une overdose dans la cité balnéaire uruguayenne de Punta del Este. Il avait ensuite suivi une longue cure à Cuba. En 2004, alors qu'il pesait plus de 100 kg, une autre crise cardiaque l'avait terrassé à Buenos Aires, mais il s'en était sorti.

Il avait ensuite subi une opération chirurgicale de l'estomac pour perdre énormément de poids. En 2007, une consommation excessive d'alcool l'avait conduit à l'hôpital. Dernièrement, il avait dû se faire poser une prothèse à cause de ses genoux douloureux.

Le 2 novembre, il avait été hospitalisé pour de l'anémie et de la déshydratation à La Plata, une ville située à 60 km de Buenos Aires et dont il entraînait le club local.

Un scanner avait alors révélé la présence d'un hématome sous-dural. Cela avait entraîné son transfert dans une clinique privée d'Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires, où il avait été opéré le lendemain avec succès. /ATS-nmy-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes